Une soif d’aventures : comment purifier l’eau en voyage ?

Courageux mais pas téméraires.

Nous nous sommes équipés de deux outils non négligeables de par leur importance et leur investissement: une LifeStraw Go et un Stéripen.

Kézaco ??

La LifeStraw ou paille de la vie

Vous en avez peut-être vaguement  entendu parlé. Mais si, c’est ce tube (oui parce que « paille » c’est plus joli, mais ça ressemble plus à un tube) qui a été distribué dans plusieurs pays en voie de développement pour faciliter l’accès à l’eau potable ! Un appareil révolutionnaire qui filtre jusqu’à 1000 L d’eau. Il retient les bactéries, les parasites et la turbidité (ce mot n’est pas de moi !) de l’eau contaminée. En plus, contrairement aux pastilles type Aquatabs ou Micropur, il n’y a aucun goût ni aucun produit chimique.

Nous avons pris la version LifeStraw Go , c’est-à-dire la version gourde ! Plus encombrant mais plus pratique à utiliser puisque de toute manière il faut un récipient pour récupérer l’eau.

Prix neuf : 40 euros

lifestraw_go

Le Steripen Freedom

Comme son nom l’indique, c’est une sorte de gros stylo purificateur ! Steripen compte une large gamme de produit aux noms plus vendeurs les uns que les autres: Traveler, Adventurer, Ultra, Classic… Nous avons choisi le Freedom. Mais ce n’est pas seulement son nom qui nous a plu.

Le Steripen est un purificateur d’eau qui utilise les rayons UV et détruit ainsi « 99,99% » des bactéries et virus. D’une simplicité enfantine, il suffit de le tremper sa tige dans l’eau en touillant pour l’activer. Quand la lumière s’allume, il est en marche: 48 secondes suffisent à purifier 1 L d’eau, et il a une autonomie qui permet de traiter 20 L d’eau par charge.

Le modèle Freedom mesure environ dix centimètres. Il est vendu avec son capuchon, son fil chargeur USB, un adaptateur et une bourse pour le ranger. Il est aussi très léger avec un  niveau d’encombrement très faible: et pour cause, c’est le plus petit et plus léger purificateur d’eau du monde !

Prix neuf : 120 euros

steripen_freedom

Nous voilà donc munis d’un filtre et d’un purificateur d’eau. Nous les trouvons complémentaires (du coup la version gourde de la LifeStraw sera d’autant plus utile pour y tremper le Steripen) et pensons qu’ils forment une combinaison idéale !

steripen_lifestraw

Nous les avons surtout utilisés sur les îles, où l’eau coûte plus cher, et… dans les aéroports ! Bah oui, au lieu de racheter une bouteille à prix d’or en attendant l’embarquement, il suffit de remplir la gourde aux toilettes.

Ca coule de source. Ou presque.

Je partage sur Google Plus

19 Comments

  1. Très intéressant de connaitre ces moyens très efficace et peu encombrant de purifier l’eau et ainsi boire sans inquiétude, car dans beaucoup de régions du monde il faut acheter l’eau à des prix prohibitifs ! Bravo !

  2. C’est super ça comme système!! Et franchement je trouve ça pas cher et vite rentabilisé!! C’est vrai que j’avais pas pensé a vous demander comment vous faisiez pour l’eau. C’est cool!

  3. Nous pensions acheter la paille après avoir fini notre stock de micropur !
    Savez vous combien de temps met a charger le steripen et son poids ? 🙂

    • Je ne peux pas te dire exactement, mais c’est quelques heures de charge (genre comme ton portable) et il est très léger: 74 g !

  4. Dites moi, la lifestraw a-t-elle un filtre au charbon ? Modifie-t-elle le goût de l’eau (dans le bon sens du terme, pour lui donner un meilleur goût ?) ?
    De notre côté, nous avons un strepien classic. Et je l’adore. Il était super en trek car il me permettait de ne porter que 1,5 ou 2 litres d’eau pour les longues journées. Je refaisais un plein d’eau à midi ou quand mes gourdes étaient vides (en trek au Népal il y a toujours des points d’eau : fontaines de village, rivière, etc.).
    Si ça vous intéresse, j’avais fait un petit comparatif des différentes solutions pour traiter l’eau. A l’occas faudrait que j’ajoute le « tube » 🙂
    http://vadrouille-et-tambouille.com/defi-1-eau/

    • Salut! Il me semble que c’est un filtre au charbon, mais je ne trouve plus l’info ! J’ai vu par contre qu’il y a maintenant une nouvelle version avec une membrane en fibre creuse… Sinon le goût ne change pas. Mais j’ai vu qu’en fait tu as opté pour le même système; je pense que Katadyn est simplement un concurrent non ?

      • Dans mon article, je présente toutes les solutions que je connaissais au moment de la rédaction de l’article. J’avais vu la gourde Katadyn, mais avais décidé que ça ne me convenait pas.
        J’ai opté pour un steripen. J’avais une gourde Camelback équipée d’un filtre au charbon (ça réduit la teneur en métaux lourds de l’eau et améliore le goût) mais je l’ai oublié dans un ferry en Russie …

        • Ah ben ca doit aussi être une autre variante… C’est cool si ca améliore le goût !

  5. Est ce qu’on doit s’équiper des deux ?ou un seul suffit au choix ?

    • Souvent les gens ne prennent que l’un ou l’autre ! Mais on les trouve complémentaires puisqu’en gros l’un filtre les particules et l’autre détruit le reste…

  6. Refusant d’acheter puis jeter toutes ces bouteilles en plastique, j’ai longtemps fait usage d’un filtre à eau, mais c’était parfois un peu fastidieux. Depuis un an, je suis passé au Steripen, et c’est vraiment top. Je n’achète jamais d’eau en bouteille avec ça, vraiment top. Par contre, ça intrigue toujours beaucoup les douaniers lors de la fouille du sac !

    • C’est vrai qu’en plus, ca pollue pas !

  7. Je ne savais pas que sa existé, très intéressant peut-être qu’un jour on s’en servira dans la tiny house. La on s’est acheté un filtre à eau pour l’eau du robinet avec pour capacité filtrante 10.000m3 On est tranquille pour un moment…

  8. 10.000 L d’eau et non 10.000m3 lol sorry.

  9. Salut, Je prépare un tour du monde avec beaucoup l’Asie dont Inde et Amérique du Sud. J’aimerais pouvoir me passer le plus possible des bouteilles d’eau pour une raison principalement écologique mais sans toutefois prendre de risques pour la santé. Du coup je prendrais surtout eau du robinet ou fontaine et rivières pendant les treks. Avec votre recul maintenant, conseilleriez-vous toujours d’utiliser les 2 produits ensemble ou de mauvaises surprises ?
    Merci d’avance

    • Salut! Oui nous sommes toujours convaincus un an plus tard. Ça me paraît d’autant plus important au vu de tes possibles trekks (chose que nous n’avons pas ou peu faite mais qui aurait certainement nécessité ce materiel).
      A noter que notre gourde n’est pas parfaite, après des mois d’utilisation, le bec pour boire est toujours exposé à la poussière etc… La tête en plastique noir c’est fissurée sur la hauteur en ayant serré un peu trop fort le pas de vis… A voir si il existe un nouveau modèle ou chez les concurrents.
      Bonne préparation et bon voyage!

  10. super cette bouteille j’espère qu’il y aura encore plein d’idées comme celle-ci sur la purification de l’eau qui doit être une priorité.

  11. merci pour ces inspirations sur la purification de l’eau qui devrai donner des idées à des inventeurs et qui à sans doute de beaux jours devant elle.

  12. merci pour cet article sur les considérations importante qu’est l’eau potable et que des millions de personnes ne peuvent avoir. une belle façon de promouvoir les produits de l’avenir même pour l’eau.

Laisser un commentaire