Les Red Lands de Dongchuan

Le car qui nous emmène à Dongchuan sillonne la campagne pendant trois heures, entre petits villages et hameaux. Il s’arrête devant la guest house et trois Chinoises descendent avec nous. On nous donne nos chambre (80 ¥ la nuit, soit environ 12 €) et on nous propose à manger. Nos hôtes ne parlent pas du tout anglais, mais on a qu’à choisir ce qu’on veut dans le frigo ! Les repas sont délicieux ! (Surtout avec une fourchette!)

On mange avec les trois Chinoises, en essayant de leur parler mais une seule semble parler anglais et s’intéresser un minimum à nous, la plus jeune, elle s’appelle Jingxiong (que l’on prononcera « chingchong »).  On nous propose ensuite de partir en voiture, pour aller aux meilleurs endroits admirer les paysages. Nous on comptait le faire par nous-mêmes, et puis les filles insistent (ça fait moins cher pour elles si on se rajoute!) et finalement on accepte (40 ¥/ pers.). Et on ne le regrettera pas ! Jusqu’au coucher du soleil notre chauffeur nous emmène sur différents points de vue admirer les champs colorés (et à cette saison, c’est surtout rouge). Un décor magnifique qui ressort sur le ciel si bleu, une vraie palette de couleurs qui s’offre à nous. L’occasion de voir aussi un autre côté de la Chine : sa face rurale, où les paysans travaillent encore avec leurs mains et leurs bêtes. A chaque endroit, on retrouve une dizaines de touristes chinois venus eux aussi prendre des photos des meilleurs points de vue…

On remarque toujours des tonnes de déchets qui traînent un peu partout.J’ai été choquée par l’une des Chinoises qui s’est écriée « Ouaaah » devant le paysage tout en jettant par la fenêtre de la voiture une plaquette de comprimés… Cela résume totalement le problème.

Le lendemain, debout à 4 heures du matin, on se prépare pour le lever du soleil. Là encore notre chauffeur (comme ceux des touristes chinois) sait où nous mener ! On patiente dans le froid du matin…

On a ensuite l’après-midi de libre, notre car n’étant que le lendemain matin. Deux des Chinoises s’en vont tandis qu’on reste avec Jingxiong avec qui on va se perdre dans la campagne…

On arrive à bien parler avec elle. Elle répond à nos questions, nous dit que les jeunes commencent à être sensibles à l’écologie… On passe la soirée à jouer aux cartes, un jeu chinois, avec Jingxiong et notre hôte, un très bon moment ! Jusqu’à ce qu’elle nous offre des bonbons au haricot rouge… Le lendemain matin Jingxiong repart vers Chengdu tandis que nous reprenons la route pour Kunming. Ce séjour dans les Red Lands restera un de nos meilleurs souvenirs de la Chine !

Pour ceux qui veulent se rendre à la même guest house, voici leur carte de visite (demandez à quelqu’un qui parle Chinois d’appeler pour vous) :

bonne adresse Donchuan Red Lands

Cliquez pour l’afficher en grand puis enregistrez.

Je partage sur Google Plus

13 Comments

  1. Magnifique article et merveilleuses photos, j’adore cette région, ces couleurs, ces montagnes ou collines. C’est l’image de la Chine que j’ai en tête, la Chine éternelle ! Il n’y a plus d’époque, pas de modernité, rien que la nature, et les paysans et leurs champs. On oublie le monde moderne, le progrès, on s’en met plein les yeux ! (en faisant abstraction des poubelles biensur !)

  2. J’avais adoré cette région il y a trois ans, j’ai l’impression que ça devient un peu plus touristique.. à l’époque c’était plus 5 h de Kunming que 3h… en tout cas jolies photos, les miennes sont beaucoup plus rouges, c’était la sécheresse cette année là…

    • Salut, merci pour ton comm’ !
      On a pris le bus avec les locaux, peut-être que tu t’es arrêtée dans un autre village ?
      Touristique, ça risque de le devenir de plus en plus… J’aurais aimé qu’il y ait plus de couleurs différentes, mais c’était pas la bonne saison. Ca nous a beaucoup plu quand-même !

  3. Waouhhh !!!
    J’ai juste envie de vous dire que vos photos sont dingues !!!
    Je les trouve MAGNIFIQUES. Toutes ces rizières sont tellement belles. On avait rencontré un couple de français à Yuanyang qui nous en avait parlé mais nous n’avions pas le temps d’y aller.
    Ce sera pour une prochaine…
    En attendant merci de nous les avoir fait découvrir en photos 🙂

    • Merci beaucoup ! Je me suis appliqué ! lol Oui ça valait vraiment le coup !

  4. Belles photos et bon article 🙂
    J’attends avec impatience les articles sous les cocotiers 😉

  5. NINJA

    Magnifique, magnifique ! superbes photos. De véritables tableaux naturels que l’homme a façonné sans peinture. Je crois que les artistes peintres en feraient leur bonheur. Je comprends que vous en avez eu plein les yeux. Entre l’Islande et la Chine, il y a un monde. bonne continuation. Bises.

    • Coucou et merci!
      Oui c’était absolument magnifique! L’Islande nous manque, on retrouvera les mêmes genres de lieux en Nouvelle-Zélande… A suivre! 🙂

  6. Bonjour, nous serons dans cette partie du Yunnan début octobre et votre article nous a donc intéressé! Question pratique: étiez vous partis de Kunming? Aviez nous réservé votre bus à l’avance? Dans quel village (ou ville) aviez vous logé? Et comment aviez vous trouvé votre auberge. Nous y serons malheureusement en pleine Golden Week et donc je pense qu’il vaut mieux se préparer! Merci pour vos infos.
    Roxane

    • Salut! 🙂
      D’abord nous sommes désolés de vous répondre si tard, on est très occupé en ce moment…
      Alors, oui nous étions bien partis depuis la gare routière de Kunming, nous y avions acheté nos billets la veille. Nous avions trouvé l’endroit via Trip Advisor, les retours étaient plutôt bons, on a pas été déçu ! Pour vous y rendre, le plus simple c’est de vous faire filer un coup de main par quelqu’un qui parle Chinois depuis Kunming, au moins pour téléphoner à la guest house en question et « booker » pour le jour de votre arrivée, ils vous attendront à la sortie du car qui de toute façon s’arrêtera juste devant et les gens à bord ne manqueront pas de vous faire savoir que vous êtes arrivés… ^^ Vous reconnaîtrez, j’ai volontairement collé leur carte de visite sur la photo de la façade pour vous aider! 😉
      Bon séjour et enjoy!

  7. De beaux paysages et de belles photos !!!

  8. Bonjour,
    Avec un peu de décalage …. à quelle période étiez vous partis sur les Terres rouges svp ?
    Nous comptons nous y rendre fin mars début avril !
    Merci
    Dan

    • Bonjour Dan!
      Mieux vaut tard que jamais pour la réponse… Nous étions allés en décembre, il faisait frais! ^^
      C’est vraiment un coin qui vaut le détour, bons voyages! 🙂

Laisser un commentaire