Les pandas de Chengdu

Chengdu est la capitale de la province du Sichuan et compte plus de 14 millions d’habitants. Elle est surtout connue pour son centre de recherches sur le Panda géant. C’est un organisme à but non lucratif consacré à l’étude et à la reproduction en captivité du panda (entrée 58y, soit environ 8€).

Le Panda géant ne se trouve qu’en Chine, et 75% de sa population vit dans le Sichuan. C’est un animal paradoxal : classé carnivore, il mange principalement des végétaux, mais peut à l’occasion craquer pour un oeuf, des insectes ou même une carcasse abandonnée ! Et bizarrement son système digestif  est capable de digérer la viande mieux que la cellulose du bambou (alors qu’il peut en ingurgiter jusqu’à 20  kilos par jour !): c’est pourquoi il passe 14 heures par jour à mâchouiller les tiges, pour au final n’en digérer que 17% en 8 heures! Selon des études chinoises, son code génétique est muté et rend inactif le récepteur sensible à la saveur de la viande, ce qui explique l’incroyable régime alimentaire du panda géant, qui est pourtant physiologiquement carnivore !

Le Panda géant fait partie des animaux menacés d’extinction, à cause de l’Homme qui détruit son habitat et le chasse pour sa fourrure (en Chine c’était la peine de mort pour quiconque tuait un panda géant jusqu’en 2010); à cause aussi de son alimentation principale, le bambou, qui est très long à pousser. Atteignant la maturité sexuelle à six ans, ils ne peuvent se reproduire que quelques jours par an ! La femelle met bas 1 à 2 petits en moyenne… et ne s’occupe que d’un seul ! Donc dans la nature, l’autre petit ne survit pas.  En captivité, des chercheurs américains tentent de berner les mères en alternant les petits pour qu’elles s’occupent des deux… Le mâle n’aide pas beaucoup à la survie de l’espèce : il est tellement paresseux, qu’en captivité, ayant de la nourriture à portée de patte, il n’a plus d’effort à fournir pour se nourrir, et du coup n’en fait pas non plus pour s’accoupler… A Chengdu seulement 10% des pandas s’accouplent. Les chercheurs ont alors recours à l’insémination artificielle…

Mythe chinois : Autrefois, les pandas étaient complètement blancs. Mais un jour, la plus jeune de quatre soeur mourut. Les trois autres trempèrent leurs pattes avant dans ses cendres, puis se frottèrent les yeux pour essuyer leurs larmes, se bouchèrent les oreilles pour ne pas entendre les pleurs et enfin se consolèrent en se prenant dans les bras l’une de l’autre. Les cendres restèrent sur leurs fourrures…

Blague chinoise : Les pandas essaient toujours de faire des selfies en couleurs… en vain.

 

En se rendant au centre le plus tôt possible, il y a peu de monde et c’est donc plus agréable.

On a eu le plaisir de très bien voir les pandas géants, ces gros nounours noirs et blancs se prélassaient comme des pachas en croquant de temps en temps dans un bambou. Ils sont trop beaux et donnent envie de les câliner !


Il y avait aussi une zone réservée aux petits, tout rigolos et patauds.


Mais les pandas ne sont pas tous noirs et blancs ! On a pu découvrir le panda roux.

Le Panda roux est plus répandu en Asie. Il est principalement végétarien mais son alimentation est plus diversifiée. Il peut aussi manger de la viande, notamment en captivité, mais un régime trop carné lui est fatal. Il fait aussi partie des animaux en voie d’extinction, notamment à cause de la réduction de son habitat et du braconnage.

Malgré leur petite taille, ils sont impressionnants ! Beaucoup plus vifs, ils étaient plus difficiles à prendre en photo.


Et puis dans le courant de la matinée, il y a eu de plus en plus de monde, avec des groupes scolaires, et malgré tous les panneaux invitant à être silencieux, c’est devenu super bruyant, autant à cause des enfants que des adultes d’ailleurs (beaucoup de Chinois ne sont pas très matures, comme l’illustrent des faits récents dans l’actualité). Heureusement qu’on avait vu l’essentiel !

Le parc compte aussi un musée qui explique la vie des pandas en captivité, et on a même eu l’occasion de goûter le pain spécial des pandas, fait à base de céréales, qui leur est donné en complément alimentaire.


On a finit la visite par une balade au bord du lac, avec la découverte de magnifiques cygnes noirs à bec rouge !

Je partage sur Google Plus

14 Comments

  1. Quelle chance de pouvoir côtoyer des animaux qu’on ne verra jamais chez nous.
    Il y a quand même du bon en Chine, hein ?

    • Oui comme tu dis, il y a quand même du bon ! Les pandas, les nouilles, … 😀

  2. NINJA

    Coucouhéllo, Merci pour toutes ces infos sur les pandas et pour ces magnifiques photos.

    • Coucou! Avec plaisir. Bises!

  3. Ca doit être fantastique de voir tout ces adorables nounours paresseux ! Je ne connaissais pas du tout le panda roux, on ne dirait pas un ours, bizzare qu’il soit classé dans la même famille que les pandas ! Ces cygnes noirs à bec rouge sont magnifique et majestueux ! Vous avez dû vous en donner à coeur joie pour les photos !! Bravo !

    • Merci ! Bon, je n’ai pas voulu trop entrer dans les détails pour pas que cela soit barbant et parce que c’est compliqué, mais en fait le panda géant fait partie de la famille des ours, mais pas le panda roux effectivement. Les scientifiques eux-mêmes ne sont pas tous d’accord; un coup ils le mettent avec les ours, un coup avec les ratons laveurs ou finalement ils déclarent qu’ils sont les seuls représentants de leur propre famille… Bref. S’ils s’appellent « pandas » aussi c’est a priori parce qu’ils partagent le même sixième pouce avec les pandas géants…

  4. Très bien les infos sur le panda je savais pas.Mais du coup ils ne sont pas dangereux pour l’homme si on en croise un dans la nature?

    • Le seul danger c’est de ne pas résister à lui faire un câlin! Ils ne sont effectivement pas agressifs.

  5. Chouette! Merci pour le reportage, un petit coup de coeur pour le panda roux!
    Bisous!

    • Oui il est trop beau lui! D’ailleurs un de ses surnoms en anglais c’est « Firefox », et apparemment c’est lui qui est à l’origine du logo du navigateur de Mozilla.

  6. Belle ballade, beau reportage!

  7. Quel bel animal, j’adore ! Le panda roux est rigolo aussi. La légende est très touchante. C’est clair qu’on a envie de faire un câlin !!! Bonne continuation à vous !

    • Merci Louise ! 🙂

  8. Je ne savais pas que les pandas pouvaient être carnivore… super article sur ces gros nounours.

Laisser un commentaire